Los últimos Mexicanos aspire à raconter la vie dans les quartiers populaires du Mexique, sans direction précise hormis l'activité dans la rue, mélangeant considérations d’ordre urbanistiques, religieuses et traditionnelles. Tout est empilé, sans doute dans l’espoir que ces fragments formeront une mosaïque cohérente.
(travail en cours)
Back to Top